Nous sommes actuellement le 26 Sep 2021, 20:39


Le fuseau horaire est UTC-5 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Les histoires de bobettebob
Message Publié : 13 Jan 2017, 09:57 
Ami très impliqué
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Oct 2016, 08:31
Message(s) : 556
Je me souviens être allé en Ontario dans un camp naturiste avec ma conjointe et c'était suite à une annonce dans un journal. C'était dans les années soixante-dix. Mais nous étions déjà naturistes à l'époque et nous allions régulièrement en Europe dans des destinations naturistes comme l'île du Levant. Ma conjointe était Québécoise et ce n'est que après quelques semaines que nous avons découvert que nous étions naturistes.
Je n'ai jamais revu d'annonces de ce type dans les journaux.


Haut
Hors-ligne Profil  
 
 Sujet du message : Re: Les histoires de bobettebob
Message Publié : 15 Jan 2017, 09:32 
Ami très actif
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Juil 2015, 12:30
Message(s) : 382
Localisation : Montréal
Bonne fête !

J'ai cet ami avec qui on va au camping naturiste les fins de semaine, ce qu'il aime beaucoup. Le soir de son anniversaire, en ville, il revient à la maison après une longue journée de travail, un peu déprimé parce qu'il pensait ne pas le célébrer avec sa famille et ses amis. Il stationne son auto dans le garage (collé à la maison), entre par la porte qui communique avec le sous-sol, se prend une bière dans le réfrigérateur du sous-sol et monte à l'étage flambant nu. « BONNE FÊTE » s'écrièrent ses amis et quelques membres de sa famille, incluant sa grand-maman, la partie "fête" n'a pas sonné égal par tous sous l'effet de surprise. Planté là, je pense avoir été le seul invité à le regarder dans les yeux.

Et là, je me sens coupable d'avoir organisé cette fête surprise sans l'avoir averti au préalable de garder ses vêtements, mais doutant peu qu'il ait adopté le nudisme à la maison. Embarrassé, il est monté illico dans sa chambre au deuxième étage pour s'habiller. Je ne sais juste pas si je dois rire ou pleurer. Je me tourne vers le groupe et leur explique que mon ami pratique depuis récemment l'art du nudisme. Ah! Essayant d'éviter le regard de sa grand-maman (son coeur a tenu le coup), je décide de monter à l'étage dans l'espoir de réparer mon lien d'amitié avec lui. Il me dit que c'est pas si grave, admet que ce n'est pas de ma faute et est convaincu que je n'ai pas planifié de l'humilier publiquement (et grand-maman), mais décide tout de même de ne pas redescendre.

En retournant en bas, je trouve surprenant que tous les invités semblent avoir oublié cet incident, parlant entre eux comme dans n'importe quelle fête. Je retourne alors dans la chambre, lui décrit l'atmosphère et le supplie de revenir. Si j'étais lui, je ne saurais désormais plus comment regarder sa grand-maman dans les yeux.

auteur : one2345654321
version originale http://www.clothesfreeforum.com/forum/n ... s?p=148205


Haut
Hors-ligne Profil  
 
 Sujet du message : Re: Les histoires de bobettebob
Message Publié : 19 Jan 2017, 13:50 
Ami très actif
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Juil 2015, 12:30
Message(s) : 382
Localisation : Montréal
Randonnue

Cette histoire remonte à plusieurs années. J'ai toujours aimé faire de la randonnue seul dans des endroits éloignés, autrement, mes moments de nudité restent à la maison, à l'abri de tous. À distance d'environ un mile (1.6 km) de la voiture, durant une belle journée, je reconnectais tellement avec la nature que j'ai abandonné mon sac de vêtements en chemin. Au bas de la vallée, j'entend une voix féminine appelant mon nom, semblant provenir des arbres derrière moi. Dame nature, est-ce bien toi ? :)

Moi qui croyais être seul, j'aperçois cette femme mince accompagnée de ses deux filles adolescentes, toutes les trois nues, descendre la colline en s'approchant de moi. Je regrettais à cet instant d'avoir laissé mon sac de vêtements derrière. En étudiant son visage, je reconnais une ancienne camarade de classe à l'école secondaire que j'ai perdu de vue depuis des années. La présence de ses filles me rend inconfortable, mais j'ai été surpris à quel point elles sont à l'aise. Nous avons passé le reste de la journée en randonnée, à se baigner, et se raconter nos vies, oubliant au fil de la journée qu'on était nus tous les quatres. Elle vie normalement en campagne, mais était en visite chez ses parents.

Le choc initial était embarrassant, mais je ne regrettrai jamais cette journée. Ça sera intéressant de la revoir à la réunion d'école.

auteur : red55
Version originale : http://www.clothesfreeforum.com/forum/n ... s?p=155937


Haut
Hors-ligne Profil  
 
 Sujet du message : Re: Les histoires de bobettebob
Message Publié : 22 Jan 2017, 10:40 
Ami très actif
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Juil 2015, 12:30
Message(s) : 382
Localisation : Montréal
Magazines

Je suis un nudiste modéré à la maison qui se rappelle toujours d'enfiler quelque chose lorsqu'on sonne à la porte. Cet après-midi-là sur mon patio, c'est mon voisin d'en face. Les occupants d'en face sont un couple un peu plus âgé, réservé, qui porte le même nom de famille que moi mais un chiffre pair ou impair dans l'adresse fait la différence, c'est donc sans surprise que depuis 13 ans, le facteur se trompe occasionnellement et qu'on doit traverser la rue pour remettre le courrier au bon destinataire.

Il tenait une grande enveloppe, et j'ai tout de suite compris qu'il s'agissait d'un cas d'erreur du facteur. Il m'a dit de façon embarrassé « Euh, ma femme a ouvert le courrier ce matin, et euh, je pense que ceci vous appartient. J'suis désolé, mais elle l'a ouverte avant vérification. ». Je lui ai répondu « C'est pas grave » et pris l'enveloppe qu'il me tendais. L'adresse de retour m'a donné un indice : « The Bulletin ». Oh, c'est le bulletin d'information de l'AANR (American Association for Nude Recreation, la Fédération naturiste américaine). Personnellement, si j'avais fait une erreur similaire, j'aurais essayé de recoller l'enveloppe, mais celle-ci était bien déchirée. Je peux donc comprendre le regard dans ses yeux. Je constate que de l'autre côté de la rue, les rideaux bougent, sa femme venant de s'éloigner après avoir observé la scène, puis j'ai remercié mon voisin d'avoir fait le bon geste.

Je vois habituellement sa femme effectuer du travail dans la cour avant, mais depuis ce jour-là, aussitôt que je sors à l'extérieur, elle semble se réfugier tout droit à l'intérieur.

J'ai invité mes parents pour l'Action de Grâce. Au préalable, j'ai fait le tour de la maison pour enlever toute référence au naturisme, incluant les magazines, et les ai placés hors de portée. On regardait la télévision dans le salon, mais l'émission ne semblait pas intéresser mon père, il a donc pigé dans la pile de magazines sur la petite table à côté de sa chaise et trouvé un exemplaire du magazine « The Naturist ». Après l'avoir feuilleté, il me regarde. Je m'attendais à ce qu'il dise quelque chose, mais il l'a replacé sous la pile, là où il l'a trouvé.

Après le départ de mes parents, je réalise que j'aurais pu mieux réagir durant la visite de mon voisin, mais je me sentais comme si je devais parler en public devant un millier de personnes sans avoir préparé un texte au préalable. Le temps arrange bien les choses. Même si ce n'est pas mon erreur, c'est à moi de m'excuser convenablement. Je leur ai donc rendu visite pour mettre un bandage sur le bobo. Au final, nous avons eu un bel après-midi.

Le couple ne connaît rien du nudisme, et leur imagination a dù passer par toutes sortes d'émotions en consultant le Bulletin. En premier, ils pensaient à de la pornographie, puis la lecture des premiers articles les a rassurés juste un petit peu, les laissant avec des questions comme « Mais qui est réellement notre voisin d'en face ? ». Ils ont fait leur petite recherche sur internet pour mieux savoir ce qu'est l'AANR.

« Mais non, je ne suis pas un pervers » en riant tous ensemble, « j'aime juste être nu de temps en temps ». C'est pas comme si mes voisins sont des inconnus, au cours des dernières années je les ai déjà reçus chez moi et j'ai visité leur maison. Je leur ai parlé pendant environ une heure des joies du nudisme social, non pas par intérêt, ils m'ont juste laissé savoir que ce n'est pas une activité qu'ils feraient eux-mêmes. Tout de même, je leur ai proposés de les laisser lire les Bulletins de leur propre gré, ce qu'ils ont accepté. Je suis retourné à la maison et pris quelques éditions antérieures ainsi que le North American Guide to Nude Recreation (guide nord-américain des loisirs nus). Il ne les ont pas encore retournés au moment d'écrire ceci.

« Naturistes : convertissons-les, un à la fois. » :)

par Macanudist
(1) http://www.clothesfreeforum.com/forum/n ... s?p=254807 et (2) http://www.clothesfreeforum.com/forum/n ... s?p=143509

Paragraphe Thanksgiving par hikingjim
http://www.clothesfreeforum.com/forum/n ... s?p=116148


Haut
Hors-ligne Profil  
 
 Sujet du message : Re: Les histoires de bobettebob
Message Publié : 29 Jan 2017, 11:13 
Ami très actif
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Juil 2015, 12:30
Message(s) : 382
Localisation : Montréal
Hawaï

Depuis les quelques dernières années, nous réservons une chambre au Bed & Breakfast vêtements optionels Mahina Kia à Hawaï pour une semaine. L'immense propriété spacieuse dans un paysage tropical de luxe est privée et offre une superbe vue sur l'océan, permet à ses invités d'explorer les lieux en simple nudité.

Lorsque nous sommes arrivés cette année, nous avons été accueillis par un jeune homme se présentant comme un ami des propriétaires. Ces derniers ne se trouvant pas sur la propriété pour quelques jours dû à une urgence familiale. Le jeune homme ne portait que des shorts et des chaussures, ce qui nous semblait raisonnable considérant le lieu vêtements-optionnel.

Après les formalités, nous nous sommes dirigés vers la suite, déshabillés, pris la lotion solaire, lunettes de soleil et serviettes, on traverse la maison, passe par la porte qui mène vers la piscine, et on se trouve deux places pour s'étendre.

Nous n'avons croisé personne dans la maison, et il y a environ une dizaine de personnes près de la piscine, qui continuent à s'amuser, sans qu'on porte attention à ce qu'ils portent. Environ 5 minutes plus tard, le jeune homme de l'accueil se dirige vers nous de façon pressé et nous informe qu'à la suite du changement de propriétaire, l'endroit n'est plus vêtements optionnels. C'est là que nous avons réalisé que nous sommes les deux seules personnes nues sur place. Nous nous sommes levés, retour à la suite pour se rhabiller, pour ensuite prendre la sortie et se rendre au magasin s'acheter des maillots pour le reste de la semaine.

Nous voilà coïncés dans notre B&B "vêtements optionnels" favori durant nos vacances, mais obligés de porter quelque chose en tout temps. Vers la fin de la semaine, les nouveaux propriétaires sont rentrés et on les a rencontrés (ils ont été informés de cet incident avant leur retour), des gens très plaisants. Ils nous ont informés que d'autres incidents similaires ont eu lieu depuis le changement de propriété et se sont excusés de ne pas nous avoir informés de ceci au moment de la réservation.

Finalement, nous avons passé la majorité du temps à la plage libre.

par Kevin Cabrera
http://www.clothesfreeforum.com/forum/n ... s?p=109845


Haut
Hors-ligne Profil  
 
 Sujet du message : Re: Les histoires de bobettebob
Message Publié : 03 Fév 2017, 21:07 
Ami très actif
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Juil 2015, 12:30
Message(s) : 382
Localisation : Montréal
La jumelle

Il y a quelques mois, la soeur jumelle de ma petite amie était en visite (vous pouvez déjà deviner ce qui arrivera). Un matin, ma petite amie était sous la douche, et j'en avait besoin d'une moi aussi, donc je me suis déshabillé et rejointe dans la douche assez grande pour deux. J'ai au préalable vérifié qu'il y a personne d'autre dans la maison pour éviter de se faire surprendre. On fait celà souvent, et sommes souvent nus dans la maison. Lorsque je suis entré, ma copine semblait étonnée et me regarde sous la ceinture. Je lui demande « que se passe-t-il ? », mais elle ne dit rien et rit un peu. Peu importe, je me suis lavé comme d'habitude. Après la douche, j'étais surpris qu'elle n'a toujours pas prononcé un seul mot.

Après m'être habillé, je suis descendu à la cuisine pour préparer le déjeûner. Peu après, j'entend sa soeur entrer et dit qu'elle revient du magasin. Je lui demande « C'est bien, qu'est-ce que t'as acheté ? », elle me répond « quelque chose pour notre nouvelle maison », et me donne un long baiser passionnant lorsque j'ai tout saisi : J'ai pris ma douche avec sa soeur jumelle qui n'a pas osé m'indiquer mon erreur sur la personne.

auteur : one2345654321
Source : http://www.clothesfreeforum.com/forum/n ... s?p=174000

-----

Commentaire : L'histoire semble tirée par les cheveux (mouillés), probablement inspirée d'un téléfilm sensationnaliste hollywoodien d'après-midi. Les soeurs jumelles ont habituellement quelques différences physiques, mais bon, on pardonne les gars qui sont pas vites quand ils se lèvent le matin... :facepalm:


Haut
Hors-ligne Profil  
 
 Sujet du message : Re: Les histoires de bobettebob
Message Publié : 04 Fév 2017, 07:38 
Ami très impliqué
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Oct 2016, 08:31
Message(s) : 556
bobettebob a écrit :
Commentaire : L'histoire semble tirée par les cheveux (mouillés), probablement inspirée d'un téléfilm sensationnaliste hollywoodien d'après-midi. Les soeurs jumelles ont habituellement quelques différences physiques, mais bon, on pardonne les gars qui sont pas vites quand ils se lèvent le matin... :facepalm:


Oui en effet. Après un moment, d'après mon expérience, on peut distinguer des jumeaux. Avec l'âge les différences physiques s'accentuent. Tu as raison, cette histoire est digne des films hollywoodiens à la Disney (j'adore le film «Parent trap» ou en français «la fiancée de papa»)


Haut
Hors-ligne Profil  
 
 Sujet du message : Re: Les histoires de bobettebob
Message Publié : 08 Fév 2017, 11:31 
Ami très actif
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Juil 2015, 12:30
Message(s) : 382
Localisation : Montréal
La baignade

Quelques amis et moi voulions aller se baigner, bien sûr tout nu, donc nous avons mis des provisions dans l'auto, en direction de l'un des nombreux lacs près de l'endroit où j'ai grandi. Pour s'y rendre, il y a une route non-pavée, puis une petite randonnée, mais cet effort est récompensé par le magnifique paysage. L'eau est tiède et le fond est sableux, et il faut s'éloigner pour atteindre les profondeurs. Les maisons avoisinantes étant situées de l'autre côté, les lieux offrent beaucoup d'intimité.

Sur place, on jouait dans l'eau, on avait même apporté un ballon de football, passer du bon temps quoi, lorsqu'un bateau ponton se dirige en notre direction. On s'est tous déplacés dans la partie profonde de l'eau pour se "cacher", espérant qu'il ne nous voient pas. Pendant que le bateau s'approche, on réalise qu'on reconnaît le couple sur le bateau. Le mari était le coach de baseball lorsqu'on était jeunes tous les trois. M. et Mme. Lopez commencent à jaser avec nous en s'approchant, puis coupant le moteur.

Nous étions les trois à essayer d'atteindre le niveau d'eau acceptable où l'on peut se tenir debout les pieds touchant le sable, et faire semblant qu'on a nagé vers eux pour les accueillir, mais puisque le bateau s'est rapproché de nous plus vite vers la rive, il nous fallait donc essayer de se couvrir le mieux possible jusqu'à ce que M. Lopez dise « Je ne pense pas que vous êtes prêts à jouer à la balle pour moi aujourd'hui de la façon, d'après votre habillement. »

À ce point-ci, nous avons réalisé qu'ils peuvent nous voir malgré nos efforts, donc je me suis mis debout et continué à discuter sans gène. Ça a pris quelques minutes pour mes amis pour se mettre debout, et nous nous sommes même lancés le ballon de football pendant que les occupants du bateau nous regardaient. Mme Lopez ne semblait aucunement perturbée par notre état vestimentaire, et a ensuite mentionné qu'elle se bronze seins nus à l'occasion, et qu'elle a « déjà vu mieux », ce qui nous a fait rire. Enfin, après avoir discuté lontemps, Mme Lopez nous a offert chacun une cannette de Coke provenant de leur cooler, puis sont partis.

En conclusion, j'étais un peu embarrassé mais la situation s'est bien déroulée. En fait, ça a été bien de les revoir après toutes ces années et de discuter un peu.

par Orangexcalibare
http://www.clothesfreeforum.com/forum/n ... post208897

-----

Quand on s'aperçoit que notre nudité est indifférente aux passants textiles, connus ou pas, la vie continue...

La différence est le terrain. Privé ou nudiste, on salue les textiles espérant qu'ils vont s'éloigner. Public, on a tendance à vouloir se cacher puisque notre nudité risque de les retenir ou alors on risque d'être dénoncés.


Haut
Hors-ligne Profil  
 
 Sujet du message : Re: Les histoires de bobettebob
Message Publié : 09 Fév 2017, 06:58 
Ami très impliqué
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Oct 2016, 08:31
Message(s) : 556
retrait Il est très difficile à déterminer le bon comportement à avoir lors de rencontres entre textiles et naturistes.
retrait J'ai une belle-soeur qui me ressort régulièrement sa rencontre avec des hommes nus (il y avait aussi sans doute des femmes) au parc d'Oka. Ce que je lui rétorque à chaque fois c'est : Comment se fait-il que l'organisateur de votre club de marche ait choisi cet endroit précisément pour votre randonnée textile. Ce monsieur savait surement où il allait.
retrait Par contre Il arrive très souvent des rencontres positives. Il suffit que le monde ait l'esprit ouvert.
retrait L'attitude de ma belle-soeur est le bon exemple de ce que j'appelle le syndrome «journal de montreal». Ce n'est pas une nouvelle si il n'y a pas de scandale.


Haut
Hors-ligne Profil  
 
 Sujet du message : Re: Les histoires de bobettebob
Message Publié : 16 Fév 2017, 10:24 
Ami très actif
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Juil 2015, 12:30
Message(s) : 382
Localisation : Montréal
La randonnée au lac

Je suis nudiste depuis environ 2 ans, et j'ai déjà eu quelques moments embarrassants.

Par une belle journée l'été dernier, mon petit ami, moi et un couple d'amis avons décidé d'aller à notre lac habituel pour nager et souper. Le lac est situé à 20 miles (32 km) de la ville puis 2 miles sur un chemin de terre. Durant ces quelques heures, nous avons remarqué le passage d'un vieux couple qui venaient et repartaient environ six fois dans leur véhicule, qu'on a tout simplement ignorés. Après un BBQ et ramassé nos choses, notre couple d'amis a profité d'une autre saucette dans l'eau.

Soudainement, une voiture blanche avec des lumières rouge et bleue sur le toit se stationne dans l'entrée. Notre couple d'amis est resté dans l'eau, ne sachant pas quoi faire. Nous sommes restés là sans se couvrir. Le policier est sorti de la voiture et a dit « J'ai reçu une plainte pour présence de baigneurs nus, je crois les avoir trouvés ». Bref, le couple est sorti de l'eau et nous étions là, tous les quatre flambant nus, à parler avec le policier. Par ici, la règle est « premier arrivé, premier servi », donc nous n'étions pas dans l'erreur.

auteur : Connie
Version originale : http://www.clothesfreeforum.com/forum/n ... es?p=91117

Sous le message, un contributeur ajoute :
« premier arrivé, premier servi » en d'autre mots : Dans cette région du Canada, les autorités considèrent qu'une personne qui se baigne nue dans une zone isolée sur les terrains publics a le droit à la jouissance paisible, même si quelqu'un vient plus tard et s'y objecte.


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC-5 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Theme created StylerBB.net
Traduit en français par Maël Soucaze.