Nous sommes actuellement le 28 Sep 2020, 01:10


Le fuseau horaire est UTC-5 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 15 Nov 2017, 07:25 
Ami très impliqué
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Sep 2014, 04:40
Message(s) : 902
Pièce jointe :
1490137-ai-absolument-rien-contre-ceux.jpg

(Photo Olivier PontBriand, La Presse)
« Je n'ai absolument rien contre ceux qui préfèrent
enfiler leur maillot derrière un rideau.
Ils ont le droit de le faire. Mais ne créons pas d'obligation non plus,
n'indiquons pas le chemin de la cabine à ceux
qui n'en ressentent pas le besoin », écrit Mario Girard.
PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE


Adam et Ève dans une cabine
« nudité zéro »
Le concept de « vestiaire universel »
mis de l'avant par Brossard connaît une grande expansion.


Ainsi donc, on ne veut plus de nudité dans les vestiaires des piscines de Brossard.
Cette décision a été prise à la suite de quelques plaintes
(une dizaine au cours de la dernière année)
que les responsables des installations aquatiques ont reçues.

À l'instar d'autres piscines, celles de Brossard adoptent le principe de «
 nudité zéro ».
On demande aux gens de se dévêtir ou de se rhabiller dans des cabines.
On spécifie bien qu'il ne s'agit pas d'un règlement, mais d'une consigne.

Vous vous demandez peut-être si tout cela ne découle pas de demandes d'accommodements raisonnables.
On m'a juré que non. La présidente de l'Association des responsables
aquatiques du Québec (ARAQ),
Lucie Roy, m'a dit que les plaintes reçues par ses membres
concernent très peu les questions religieuses.

Mme Roy m'a plutôt parlé d'un problème de mixité.
La présence d'adultes nus devant des enfants et la cohabitation
avec des personnes transgenres seraient à la source d'une vaste réflexion
que les membres de l'ARAQ ont en ce moment.
L'association a même créé une sorte de babillard afin de permettre
aux membres de s'exprimer sur le sujet.

Le concept de « vestiaire universel » mis de l'avant par Brossard connaît une grande expansion.
Et pas seulement chez nous. Les piscines et les centres sportifs datant de quelques années
incitent les usagers à imiter la façon de faire de la Ville de Brossard.
Certains endroits ont aussi créé des « vestiaires familiaux » où les parents peuvent aller
avec leur enfant s'il est âgé de 7 ans ou moins.


Le concept de « vestiaire universel » atteint toutefois son paroxysme
avec les nouvelles piscines.
Il prend la forme d'une salle commune vitrée visible depuis la piscine
dans laquelle tout le monde peut entrer.
Une fois à l'intérieur de cette aire, les personnes peuvent
se dévêtir dans une cabine individuelle ou familiale,
et elles peuvent prendre leur douche en privé.
Bref, tout le monde peut cacher ce qu'il a à cacher.

À première vue, cette manière de faire ne me pose pas de problème.
Après tout, on ne va pas dans un vestiaire pour se dandiner à poil.
On y va pour se préparer à faire du sport.
Mais j'avoue que j'ai un problème avec cette pudeur à plusieurs vitesses.

D'un côté, on veut qu'on se cache le zizi (je parle pour moi, bien sûr)
dans les vestiaires.

Mais d'un autre côté, on réclame des plages nudistes ou le droit d'être seins nus,
on fait la promotion du « body positivism » et on chante les louanges du « naked yoga ».


On est en train de créer un clivage de plus en plus grand
entre les personnes pudiques
et ces « dépravés » qui n'ont pas peur de la nudité.
« Si vous voulez être nu, allez le faire entre vous ! »
C'est ça, le message qu'on envoie.

Je n'ai absolument rien contre ceux qui préfèrent enfiler
leur maillot derrière un rideau.
Ils ont le droit de le faire. Mais ne créons pas d'obligation non plus,
n'indiquons pas le chemin de la cabine à ceux qui n'en ressentent pas le besoin.
Les vestiaires communs existent depuis que les piscines et les centres sportifs existent.
Et là, tout à coup, on entre dans l'ère de la cabine privée.

Les Québécois se sont débarrassés d'une culpabilité
qui pesait lourd avant la Révolution tranquille.
En quelques années, on est passé des fameux « dors les mains sur la couverture »
à une liberté qui nous a fait progresser rapidement sur tous les plans.
Ça serait trop bête de reculer.

Et dire qu'on fait tout cela pour qu'un enfant ne puisse pas
voir un adulte nu alors qu'il sera adulte un jour.
On fait tout cela pour ne pas voir le corps flétri
des personnes plus âgées alors qu'on aura tous le corps flétri un jour.
On fait tout cela pour ne pas voir d'autres gens nus
alors que notre quotidien nous renvoie sans cesse des images de nudité.

La nudité passe quand elle est dans un magazine,
dans un film ou dans un bar de danseuses.
La nudité passe quand elle est enrobée de fantasmes.
Mais quand elle est au naturel et sans artifice,
sous les néons d'un vestiaire, cette nudité-là devient inacceptable.

Vous ne trouvez pas que tout cela est d'une hypocrisie sans borne ?

Nous demandons à Adam et à Ève d'aller se changer dans une cabine.
On va bientôt leur demander de jeter leur pomme aux poubelles.


Source: http://www.lapresse.ca/debats/chronique ... cabine.php
--------------------------------------------------
Ça aurait été bien un communiquer de la FQN
pour défendre la nudité en commun


Vous n’êtes pas autorisé(e) à consulter les fichiers insérés à ce message.


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Publié : 15 Nov 2017, 08:01 
Administrateur Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Sep 2014, 17:52
Message(s) : 1442
... Sauf que le président de cette organisation était le premier à réclamer la séparation des sexes dans les vestiaires lors de leurs baignades nues à Le Gardeur il y a quelques années.


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Publié : 15 Nov 2017, 10:26 
Administrateur Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 06 Sep 2014, 21:58
Message(s) : 8139
Cor a écrit :
... Sauf que le président de cette organisation était le premier à réclamer la séparation des sexes dans les vestiaires lors de leurs baignades nues à Le Gardeur il y a quelques années.


La FQN ne demande plus aux méchants hommes seuls d'utiliser un vertiaire à part, elle élimine tout simplement ces méchants hommes seuls de ses activités.

Activités FQN de septembre à avril:

Piscine à Sherbrooke: 5 et seulement une pour tous.
Piscine à Repentigny: 4 et seulement une pour tous.
Piscine à Laval:7 et seulement trois pour tous.
Piscine à Montréal: 3 pour tous. (le loyer est trop cher pour nous éliminer)

Exceptions: Il y a quelques hommes seuls qui peuvent participer aux piscines pour couples, mais lisez bien les conditions:
Activité de type « emphase couples/familles »: Cette activité est accessible pour tous les couples (membres et non-membres), toutes les familles (membres et non-membres incluant les familles monoparentales), toutes les femmes seules et SEULEMENT les hommes seuls membres de la FQN depuis au moins un an et qui ont participé à plusieurs activités régulières. Le ratio maximal de tous les participants hommes/femmes est limité à 2 hommes par femme. La priorité est donnée aux personnes ayant la plus grande participation aux activités régulières de la FQN.

_________________
Le naturisme c'est: Vivre nu et profiter du bonheur que nous apporte le moment présent.
Pour des infos sur les plages et les centres naturistes, les Bandes Dessinées naturistes de notre ami Cor et autres, venez visiter notre site web au: « http://les-amis-naturistes.com/ »


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Publié : 15 Nov 2017, 11:17 
Ami très actif
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Juil 2015, 12:30
Message(s) : 373
Localisation : Montréal
Gilles a écrit :
Ça aurait été bien un communiquer de la FQN pour défendre la nudité en commun

M. Vaïs a envoyé une lettre au Devoir. Ce matin, elle n'était pas publiée...

Problèmes de textiles.

Citer :
Le directeur adjoint aux services des loisirs à la Ville de Brossard a raconté au Devoir : « on a eu plusieurs plaintes, des parents avec des enfants qui ne voulaient pas que l’enfant soit exposé au corps de l’autre personne ». Ah, c'est bien vrai. Il ne faudrait surtout pas que nos enfants voient des vraies personnes avec des vrais corps dans de vrais endroits où vivent les gens. Ça pourrait les traumatiser de voir des chairs nues non chirurgiées ni photoshoppées. Un peu de pudeur, svp.

http://www.journaldemontreal.com/2017/1 ... iques--oui
Citer :
Brossard nous assure que la décision a été motivée par les plaintes de certains citoyens mal à l’aise avec la nudité et que cela n’a rien à voir avec la religion.

OK, mais peut-on s’il vous plaît, juste être nus? Bien sûr, la chose doit se faire avec discernement. Mais on ne parle pas de transformer les vestiaires en camp de nudistes. On parle de se changer et de passer à autre chose.

http://www.journaldemontreal.com/2017/1 ... eral-aussi


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Message Publié : 21 Nov 2017, 10:50 
Ami en éveil

Inscription : 20 Nov 2017, 14:15
Message(s) : 1
http://ici.radio-canada.ca/premiere/emi ... vestiaires
22 minutes bien remplies sur la montée de la gymnophobie et ses causes, notamment la pédophilophobie (un mal courant, même chez les naturistes) et la gérontophobie.


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC-5 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Theme created StylerBB.net
Traduit en français par Maël Soucaze.