Plage d’Oka

La plus connue des plages naturistes du Québec, elle est pour certains textiles non-initiés comme une légende urbaine. Son surnom, Okapulco, est bien mérité: les jours de beau temps, on se croirait dans le sud! Le naturisme y est officieusement (et pas officiellement) toléré. Mais le parc semble apprécier et accepter la section naturiste, car des toilettes, des douches, et un petit restaurant avec une table et quelques chaises ont été construits à proximité du terrain de volleyball. Un groupe de bénévole s’occupent du maintien de la plage. L’eau y est également plus profonde que sur la plage textile ce qui est délicieusement agréable.

10322553933_8c26a32913_k

C’est une plage très prisée des naturistes. Les jours de beau temps, on y retrouve plus de 500 personnes!

Le parc affiche depuis 1990 un panneau avec l’extrait d’un code de loi disant que « la nudité est illégale dans les endroits publics », afin de tenter de décourager les naturistes. Ce que les panneaux ne disent pas, c’est que les naturistes sont à l’abri de ce code de loi, car ce sont des endroits isolés et peu fréquentés par le public en général. Il faut également noter que les actions du parc face aux naturistes, comme l’installation de douches, toilettes et restaurant à proximité de la plage naturiste, près du volleyball, démontre une certaine acceptation. Qui sait, cette tolérance deviendra peut-être un jour une reconnaissance officielle?

 

Veuillez noter que les employés du parc pourrait ou ne pourraient pas vous renseigner sur la plage. Il y a quelques années, ils avaient expressément reçu l’ordre de ne pas informer les gens… mais le temps et les attitude changent.

Vous pouvez également accoster par bateau à certains endroits. Veuillez vous renseigner auprès du parc pour connaître les modalités. Un responsable du parc patrouille régulièrement pour faire payer les arrivants en bâteau.

Le coût d’entrée est de 7,50$ (2014)
Le stationnement est de 10$ (2014), de mai à septembre. Gratuit de septembre à mai.

Vous pouvez vous procurer une passe d’entrée annuelle (valide pour 365 jours) pour
un montant d’environ 40$ avec les taxes, qui se rentabilise après environ 7 visites. Cette passe ne comprend pas le stationnement.

Une passe de stationnement est disponible, mais n’est valide que de mai à septembre durant l’année d’achat. Une passe achetée en 2014 ne sera pas valide en 2015.

 

Pour vous y rendre

En voiture

Vous pouvez cliquer sur le lien ci-dessus pour voir un chemin très général à partir de Montréal. Nous recommandons de taper votre addresse dans la case du lieu de départ afin d’avoir un plan personnalisé.

Une fois stationné, la plage se trouve vers la gauche lorsque vous faites face au lac.

 

En Vélo, à partir de la Gare de Deux-Montagnes.

Prévoyez de l’argent liquide (nous prévoyons un 8$ pour 2015) ou votre passe annuelle pour l’entrée au parc par l’entrée vélo.

Commencez par vous rendre à la gare de Deux-Montagnes. Hors des heures de pointe, vous pouvez mettre votre vélo dans un espace réservé à cette fin à l’intérieur du train, à partir de n’importe quelle 12 places pour vélo sont disponibles par voyage, partagées sur plusieurs wagons. Le train de banlieue coûte 7$ par voyage, donc 14$ aller-retour, peu importe la gare où vous embarquez. La zone 5 permet d’embarquer dans le train.

De Laval, vous pouvez mettre votre vélo sur un autobus qui se rend aux alentours de Deux-Montagnes par Laval Ouest (par exemple la 46 ou la 903) et faire le reste à vélo.

Après avoir quitté le train, suivez le plan Google Maps. Il suffit de suivre la route verte jusqu’au parc d’Oka. Sur le Chemin des Collines, entrez à gauche par la piste cyclabe (entrée vélo) et payez au garde, ou utilisez le coupon grattable et laissez l’argent dans la boite de perception. Vous pouvez ensuite suivre la piste cyclabe jusqu’à la plage textile, à côté des toilettes (bâtiment brun). Un chemin de terre à gauche vous amènera à la plage, qui est la destination sur le plan Google Maps.