Le Grand Retour

Bonne année 2015 à tous!

Nous somme de retour, pour vous servir.

 

2014 a été une année très mouvementée pour le naturisme au Québec.

 

La FQN a vu beaucoup de conflits au niveau du Conseil d’Administration ainsi que plusieurs démissions. Leur conseil a rapidement trouvé de nouveaux membres, mais certains sièges sont toujours vides. La question a été récemment discutée. Selon certains, la FQN devrait techniquement agir en Fédération et faire la promotion de groupes locaux qui organisent des activités ou gèrent des lieux naturistes, mais ces derniers n’existant pas, elle doit organiser les activités elle même, ce qui en fait une concurrente! Il semble cependant qu’elle commence à faire du progrès! Des affiliations avec différentes cellules et centres sont en cours de discussions, on devrait en savoir plus bientôt. Le CA commence à se remplir, et les nouveaux membres ont pris des actions concrète, comme la piscine au 1212 Sanguinet (faire référence par l’adresse SVP!) et autres projets en cours, non dévoilés.

 

Devenir membre donne accès gratuitement à un magazine et des rabais aux activités. C’est bien mais les gens ne courent pas pour s’inscrire. Peut-être veulent-ils plus? Vous pouvez en faire part à la FQN sur leur forum. À voir tous les gens à Oka l’été, il y a une réflexion à faire, réflexion à laquelle tout le monde peut participer sur les différents forums, par courriels, dans nos commentaires, etc., pour trouver des idées, une solution.

 

Un nouveau lieu naturiste a vu le jour à la Rivière Jacque-Cartier, initiative d’un administrateur d’un forum naturiste québécois.

 

Les centres naturistes refusent toute personne seule (ce qui est d’ailleurs illégal) et exige du parrainage, ce qui rend extrêmement difficile l’accès aux centres pour les gens qui décident de tenter l’expérience.

 

Oka est donc le seul lieu naturiste « officiel » (ou plutôt, officieux) à proximité de Montréal. Et Oka a une grande clientèle. Le naturisme est toujours d’actualité, mais le climat saisonnier comme social au Québec rend difficile l’évolution du naturisme.

 

Nous devons donc travailler ensemble à trouver de la relève, organiser plus d’activités et créer de nouveaux lieux naturistes. Nous devons également parler du naturisme.

 

Le site des Amis Naturistes a été peu actif en 2014 à cause de cette remise en question. Mais nous avons maintenant une bonne idée de notre rôle et avons défini la ligne éditoriale de notre site. Nous allons donc faire notre part pour le naturisme, et pour vous.

 

Au plaisir de vous voir!

 

Vous pouvez laisser un commentaire sous ce post ou poser vos questions sur le forum!

3 commentaires

  • fred

    Je suis effectivement d’accord avec vous sur la difficulté de tenter l’expérience en étant novice ou lorsque sa compagne n’a pas toujours l’envie de vous accompagner. Plus de lieux sans ces « obligations » seraient les bienvenue. Oka est là mais c’est trop court.

  • Jean Morency

    Il fut un temps au Québec où il était relativement aisé de trouver des endroits propices pour le naturisme, quelques centres près des grandes agglomérations mais aussi des endroits de villégiature assez bien fréquentés par de nombreux naturistes, hélas ce temps est révolu. Les endroits dit libres ont disparu comme neige au soleil, ne restant plus que quelques rares endroits, souvent gardés secrets par leurs habitués de crainte de les voir envahis par des textiles.

    Oka, pour du moins la grande région de Montreal, est devenu le lieu privilégié d’un bon nombre de naturistes. Ce lieu s’est acquis une réputation enviable malgré le fait qu’il ne soit pas officiellement déclaré naturiste par les autorités du parc. Sa fréquentation régulière par une bonne clientèle en assure la viabilité, mais rien est garanti. Raison suffisante à mon avis, pour lui accorder une attention particulière, autant de la part de la FQN que de tout usager naturiste soucieux de promouvoir notre mode de vie. J’encourage ceux qui le fréquentent à tisser des liens entre eux afin de former une communauté solidaire et non individualiste. Maintenant par l’entremise des forums il devient possible de créer des liens et des événements, favorisant ainsi des rassemblements de naturistes susceptibles d’encourager la fréquentation de ce lieu.

    Pour ce qui est des centres, une évolution des mentalités est souhaitable. Les moyens pour y arriver demeurent cependant du ressort des proprios et aussi des usagers eux mêmes. Notre société n’a pas encore atteint la  » maturité  » de certain pays européens, ce qui freine considérablement l’acceptation sociale du naturisme. Faut-il également craindre l’arrivée de certaines communauté, encore plus fermées que la nôtre pour augmenter davantage l’opposition vis à vis notre mode de vie ? La question mérite d’être posée.

    La saison estivale approche à grands pas, souhaitons que certaines avancées se réaliseront en 2015 et que la communauté naturiste saura travailler avec harmonie, les uns avec les autres, pour un mieux être collectif.

    Jean Morency

  • Jean Morency

    Bonjour à tous et toutes.

    Quoi de neuf maintenant que le printemps officiel est arrivé ? Aurons-nous droit à des initiatives créatrices ? Je pense spécialement à la jeunesse, cette relève sur qui tout repose finalement quant à l’avenir. Elle me semble bien timide cette jeunesse alors qu’elle devrait relever les défis et être présente de façon plus visible sur les forums. Est-ce un phénomène d’individualisme des temps modernes axés sur les médias sociaux, où tout n’est finalement que virtuel ?

    Je pose bien des questions n’est-ce pas ? Possible que le naturisme n’intéresse nullement les jeunes générations ?

    Jean Morency